Electriciens sans frontières a été sollicité par l’association Faag-Taaba en charge du centre d’accueil d’orphelins et d’enfants défavorisés installée à Sabou. Les enfants sont scolarisés à l’école de Tanghin-Wobdo située juste à côté du centre.

Eclairage de la salle de classe de Tanghin-Wobdo – Crédit photo Electriciens sans Frontières

L’accès à l’électricité et à l’eau offrent des conditions de vie et d’apprentissage favorables aux élèves de Tanghin-Wobdo

Le forage de l’école étant inutilisable, cela conduit les élèves à venir s’approvisionner au point d’eau du centre d’accueil. Le président de celui-ci et le directeur de l’école souhaitant permettre aux enfants de travailler dans des conditions plus favorables ont mis en commun leurs besoins et envisagé ensemble des solutions pour les satisfaire.

Le projet a donc consisté à réhabiliter le forage existant dans l’école en y installant une nouvelle pompe et à électrifier les salles de classe, le bureau du directeur et les logements des enseignants. 300 lampes solaires ont également été mises à disposition des élèves afin de sécuriser leurs déplacements et les éclairer le soir, notamment pour la lecture.

Eclairage par lampe solaire permettant l’étude le soir des élèves une fois chez eux – Crédit photo Electriciens sans Frontières

En parallèle, l’association Faag-Taaba a développé diverses activités génératrices de revenus au centre d’accueil : maraîchage, savonnerie, poulailler, atelier de couture etc. Le développement de ces activités nécessitait de motoriser la pompe installée en 2017. Un château d’eau et 2 bornes fontaines sont désormais alimentées en eau pour l’usage du centre d’accueil tandis que 2 bassins de stockage ont été créés pour irriguer les cultures et continuer le développement de l’activité de maraîchage.

Electriciens sans frontières a mené plus de 70 projets au Burkina Faso. Riche de ses expériences, malgré des conditions sécuritaires et sanitaires ne permettant pas à l’équipe projet de se déplacer, l’ensemble des installations a pu être réalisé par une entreprise de Ouagadougou, en lien avec nos bénévoles Electriciens sans frontières à distance. Les travaux ont pu être réceptionnés sur place par un bénévole d’Electriciens sans frontières burkinabé habitant dans la région.

Bon à savoir : Grâce aux gestionnaires d’énergie MICHAUD, les dépassements de consommation sont évités. 

Grâce aux gestionnaires d’énergie MICHAUD, les dépassements de consommation sont évités ; ce qui permet de préserver la durée des batteries et ainsi de contribuer à la pérennité des projets menés par Electriciens sans frontières. Le gestionnaire d’énergie peut être paramétré selon une quantité de temps allouée ou une quantité d’énergie et coupe une fois le forfait consommé. Cette limitation de la consommation permet d’anticiper les besoins en énergie et donc la production. Le gestionnaire d’énergie s’accompagne d’un dispositif didactique permettant aux utilisateurs de connaître l’avancement de la consommation (et donc la consommation restante) via un système LED de couleurs.

Limiteur de consommation posé sur l’école de Rakaye au Burkina Faso similaire à celui qui sera installé sur l’école de Tanghin-Wobdo – Crédit photo Electriciens sans Frontières

A propos d’Electriciens sans frontières 

Electriciens sans frontières, ONG de solidarité internationale lutte contre les inégalités d’accès à l’électricité et à l’eau pour favoriser le développement économique et humain des populations dans le monde.

www.electriciens-sans-frontieres.org

Suivez nos actions sur https://electriciens-sans-frontieres.org, sur Twitter (@ESF_ONG) et sur LinkedIn (https://www.linkedin.com/company/electriciens-sans-fronti-res)

« Nous sommes fiers d’avoir la filière française de matériel électrique à nos côtés. Ce partenariat est une preuve, si besoin est, du soutien et de la confiance de la filière électrique en notre mission et en nos actions. Ce soutien passe par la mise à disposition de matériel de qualité. Ce qui représente un gage de pérennité, axe fort que nous défendons depuis longtemps maintenant dans nos projets. De plus, l’utilisation de ce matériel confère une bonne visibilité de la filière à l’international. »

Hervé Gouyet, président , Electriciens sans frontières

Contact

    Société *
    Nom Prénom *
    Email *
    Téléphone*
    Adresse *
    Pays *

    Message *

    Par l’envoi de ce formulaire de contact, vous acceptez nos mentions légales sur la collecte, l’utilisation et le traitement de vos données personnelles dans le cadre de nos activités.