On retrouve deux types de pose de réseau de distribution dans le paysage électrique : les réseaux aériens et les réseaux souterrains, chacun avec leurs avantages et inconvénients. Focalisons-nous sur les lignes souterraines.

La technologie enterrée est souvent utilisée dans les grandes métropoles où la densité de population est importante. En effet, le coût de son installation ainsi que de sa maintenance sont élevés, ainsi la promiscuité des habitations permet de rentabiliser l’installation car les distances à parcourir par les lignes de distribution sont courtes. De plus dans les centres villes les besoins sont importants et les câbles souterrains, de par leurs plus grosses sections pouvant aller jusqu’à 300mm², permettent de satisfaire ce besoin grandissant en énergie.

Cette solution est aussi plus esthétique et également plus sécurisée : aucun risque qu’une ligne soit endommagée par le vent ou par la chute d’un arbre. Même si le souterrain s’affranchit de quelques contraintes que l’on retrouve en aérien, la mise en œuvre et la maintenance représentent les points critiques de ces installations. En effet, intervenir sur les réseaux enterrés se fait lors de travaux de voiries supposant d’utiliser des engins de génie civil. La maintenance y est donc plus complexe et moins rapide et demande des installateurs formés à ce type de technologie.

Différents niveaux d’installation pour l’intervention en souterrain

Il existe différents types d’architectures dans le souterrain :

  1. La technologie complètement enterrée qui n’est pas accessible par un monteur depuis le sol et où tous les éléments sont enterrés.
  2. La technologie semi enterrée est quant à elle sous la surface du sol mais dans un regard. Les conducteurs proviennent du sol mais l’ensemble des connexions restent accessibles par un monteur sans avoir à creuser.
  3. Et enfin les émergences qui sont définies comme des systèmes situés hors sol, les conducteurs étant souterrains mais l’ensemble des connexions sont accessibles par le monteur sans avoir à creuser. Ici l’installation se trouve dans une enveloppe type coffret.

Découvrons les avantages et inconvénients de chacune.

Les réseaux souterrains enterrés

Les technologies enterrées seront principalement utilisées pour le passage des câbles et les dérivations souterraines, pour des installations pour lesquelles les interventions se font rares. Les installations souterraines sont développées et installées pour durer 40 ans. Dans le sol, les câbles sont protégés des évènements météorologiques, des accidents routiers ou encore du vandalisme pouvant endommager les installations. Toute installation complètement enterrée supposera en revanche une étanchéité parfaite pour prévenir des effets de corrosion et de court-circuit. Si la protection mécanique est moins importante qu’en aérien, elle reste nécessaire notamment pour éviter un sectionnement des câbles en cas de travaux. Afin de prévenir ces situations, des plaques de protection, du matériel de signalisation est utilisé par les installateurs.

L’environnement regard pour les technologies semi-enterrées

Comme mentionné ci-dessus, l’inconvénient des réseaux enterrés reste la difficulté des interventions pour l’exploitation et la maintenance. Grâce à cette solution, on place dans un regard les éléments de connexion lors de la mise en œuvre d’une dérivation, d’une jonction, d’un dispositif de protection. Dès lors, l’installateur viendra soulever le couvercle et pourra facilement changer une pièce défaillante, contrôler l’installation, créer une coupure sur le réseau… Ces installations restent protégées des manipulations non souhaitées car elles sont scellables. Ces environnements sont hermétiques mais le matériel placé dedans doit permettre un fonctionnement partiel et temporaire dans l’eau, évènement pouvant survenir en cas fortes pluies et d’inondations. L’inconvénient principal restera l’encombrement réduit de l’espace pouvant créer des risques d’échauffements et rendant plus compliqué le travail de l’installateur notamment dans une position accroupie.

Ce système reste néanmoins un bon compromis car c’est une installation esthétique, peu sujette aux détériorations extérieures où il est rapide d’intervenir.

Les installations en émergence

La dernière catégorie décrit la technologie en émergence. Comme son nom l’indique, on fait émerger du sol le réseau souterrain pour réaliser les connexions, dérivations et autres fonctions recherchées sur un réseau de distribution. Les émergences peuvent également faire le lien entre le réseau souterrain et aérien.

L’avantage de cette technologie est avant tout la facilité de maintenance. Le monteur travaille à hauteur d’homme. Cela permet aussi de contourner le besoin d’étanchéité que l’on retrouve en souterrain. Ici on retombe sur les mêmes contraintes qu’en aérien, protection mécanique, résistance aux UV, résistance également à la pénétration d’eau…

Cette solution s’inscrit dans le paysage urbain car la connectique est stockée dans une enveloppe, souvent un coffret. On perd donc l’avantage des réseaux souterrains d’être cachés. Les fabricants travaillent néanmoins avec les gestionnaires de réseaux pour permettre une cohérence esthétique dans les coffrets utilisés.

En définitive, quelle technologie privilégier sur le réseau ?

Le choix dans l’une ou l’autre des technologies résidera dans un arbitrage de la part du gestionnaire d’énergie entre le coût à l’installation, la facilité d’intervention sur le réseau, les fonctions recherchés, la cohérence et l’esthétisme des installations… Les installations en souterrain offrent une multitude de combinaisons ; où placer les protections fusibles ?  Comment réaliser les jonctions souterraines ? Créer un point d’ouverture du réseau en émergence ? … En expert du domaine et de par son expérience acquise sur les réseaux à travers le monde, MICHAUD vous accompagne dans le choix de vos installations et la construction de votre système.

Vous avez encore des interrogations concernant les réseaux souterrains ?
Retrouver l’ensemble des solutions pour les réseaux souterrains

Contact

    Société *
    Nom Prénom *
    Email *
    Téléphone*
    Adresse *
    Pays *

    Message *

    Par l’envoi de ce formulaire de contact, vous acceptez nos mentions légales sur la collecte, l’utilisation et le traitement de vos données personnelles dans le cadre de nos activités.