Afin de protéger les biens et les personnes contre les défauts d’isolement, il existe un régime de protection appelé « régime de mise à la terre du neutre ». Ce système permet de définir un chemin par lequel le défaut va s’écouler, déclenchant en conséquence des appareils de protection. On l’appelle la « boucle de défaut ».

Lorsqu’un défaut apparaît il emprunte le chemin le plus court et le plus conducteur. De ce fait si un défaut apparaît sur le réseau de distribution, il peut se propager facilement chez l’utilisateur et inversement. Grâce au système de mise à la terre le défaut s’écoule dans le sol, à l’endroit prévu par la compagnie d’électricité.

Les différents régimes de neutre

Les régimes de neutre se différencient par des liaisons variées entre le neutre, la terre et les masses métalliques. Une masse est une partie conductrice d’un matériel électrique qui n’est pas sous tension dans un système sans défaut, mais peut le devenir et devenir dangereux pour les personnes.

Il existe trois régimes de neutre : Zoom sur chacun d’entre eux …

La première lettre décrit la liaison côté poste de distribution et la deuxième côté utilisateur.

T : raccordé à la terre

N : raccordé au neutre

I : isolé de la terre

Régime TT : Le neutre est relié à la terre et les masses métalliques aussi sur la distribution et chez l’utilisateur

Régime TN : Le neutre du réseau est relié à la terre et les masses métalliques sont reliées au neutre.

On distingue dans ce type de régime, deux configurations différentes :

  • Le régime TN-C : Le neutre est confondu avec la terre. Le neutre n’assure plus seulement la fonction de neutre et se nomme donc PEN pour Protection Electrique et Neutre.
  • Le régime TN-S : Le neutre et le conducteur de protection sont séparés. Les masses métalliques sont reliées à la terre et au neutre en un même point au poste de distribution.

Régime IT : Le neutre est isolé à la terre ou relié à la terre via un dispositif permettant de ne pas couper l’électricité lors du premier défaut mais seulement du deuxième. Les masses métalliques sont quant à elles reliées à la terre.

Et sur les lignes électriques aériennes, quel régime de terre ?

Selon les applications, les utilisateurs, un régime sera privilégié plus qu’un autre.

Le régime TNS est par exemple plus efficace que le TT car neutre et protection sont dissociés ce qui évite une trop forte sensibilité aux défauts, mais cela le rend aussi plus onéreux.

On retrouvera le régime IT pour les gros consommateurs ou les consommateurs spécifiques tels que les industries ou les hôpitaux afin d’éviter une rupture de service à la première coupure. Ce régime est plus complexe à mettre en œuvre et suppose la présence de quelqu’un sur site en permanence.

Globalement, le régime TT est le plus souvent utilisé sur les lignes électriques aériennes car il est simple à mettre en œuvre et économique et assure une protection des personnes.

 

Comment est relié le neutre à la terre ?

Il est donc primordial de mettre le neutre à la terre le long du réseau de distribution. Concrètement, le neutre de la torsade est relié à la terre via un système complet de mise à la terre. Ce circuit doit garantir conductivité électrique, résistance mécanique dans le temps et tenue à la corrosion pour remplir parfaitement son rôle d’écoulement des courants de défaut et donc protection des biens et personnes.

Vous avez encore des questions concernant la mise à la terre ?

En savoir plus sur la mise à la terre

Contact

    Société *
    Nom Prénom *
    Email *
    Téléphone*
    Adresse *
    Pays *

    Message *

    Par l’envoi de ce formulaire de contact, vous acceptez nos mentions légales sur la collecte, l’utilisation et le traitement de vos données personnelles dans le cadre de nos activités.